La Faculté de Médecine à l’instar des autres établissements de l’Université, bénéficiera des infrastructures et services de soutien de cette dernière, concernant :

    • l’enseignement
    • la vie estudiantine
    •  les loisirs
    • et les activités sportives.

Le centre de simulation

Le Centre de Simulation Médicale est une structure interprofessionnelle et multidisciplinaire. Les étudiants, médecins, infirmiers et thérapeutes pourront apprendre et rehausser leurs compétences dans un environnement reproduisant fidèlement les conditions de l’urgence, les complications, et même l’incertitude liée aux moyens thérapeutiques.

La nouvelle installation dispose de simulateurs patients ou mannequins et de simulateurs d’imagerie médicale à haute technologie, placés dans un environnement propice à recréer le cadre habituel d’un exercice médical.

Hôpitaux et centres de santé

La faculté de médecine est intégrée dans un écosystème de pratiques médicales que sont les centres de santé, l’Hôpital Universitaire International Cheikh Khalifa et le futur Hôpital Universitaire de Bouskoura.

Le partenariat, entre les nouveaux établissements hospitaliers dont la vocation première est d’assurer à la population les soins les plus pointus garantit une recherche médicale et scientifique ainsi qu’un enseignement de haut niveau.

Les étudiants participent dès la première année à un stage d’immersion dans les centres de santé dépendant du ministère de la santé. Ce stage a pour but d’aider l’étudiante et l’étudiant à :

    • à observer les types de relations entre les médecins, les infirmiers, le personnel administratif et de soutien d’un côté et le patient de l’autre,
    • se sensibiliser au vécu du patient et du médecin dans les structures de base de notre système de santé,
    • découvrir le circuit du malade,
    • soutenir sa motivation pour les études médicales.

Le centre de recherche

Tout comme l’enseignement, la recherche est une composante essentielle dans la mission de la faculté de médecine.

L’accès aux postes de «chercheur junior», au sein du centre de recherche, est ouvert dès la 5ème année, aux étudiants en médecine. Le recrutement des futurs chercheurs juniors se fait après étude du dossier et un test en sciences fondamentales.

Le centre accueillera également des jeunes docteurs en médecine désirant se spécialiser dans les sciences fondamentales et la biologie.

Le centre constituera une interface entre les sciences fondamentales et les applications cliniques, et sera de ce fait un lieu d’encadrement pour l’application des bonnes pratiques médicales.