• 23 AOÛT 16

    À l’hôpital ou en laboratoire privé, ce professionnel de santé effectue les analyses biomédicales permettant de prévenir ou d’identifier une maladie.

    MBS-phot 2

    Le Technicien de Laboratoire effectue des analyses biologiques et des tests de contrôle. Dans le biomédical (en hôpital ou en libéral), ses analyses permettent d’établir un diagnostic. La nature des analyses peut varier d’un laboratoire à l’autre ou être spécialisée dans un domaine : hématologie, biochimie, bactériologie…

    Automatisation oblige, le matériel est de plus en plus sophistiqué. Entre son microscope et son ordinateur, le technicien de laboratoire manipule des tissus organiques à la recherche de maladies, de virus et de microbes. Il recueille les prélèvements, relève les résultats et rédige des comptes rendus.

    Le technicien d’analyses biomédicales travaille principalement dans des laboratoires privés médicaux ou pharmaceutiques. Il peut également exercer dans des hôpitaux, cliniques, centres de recherche et services de la préfecture de police.

    Et grâce au système de passerelles de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé, le technicien de, laboratoire, titulaire de facto d’une licence professionnelle, pourra poursuivre ses études dans l’un des trois Masters de la faculté de médecine : Cancérologie, génétique ou immunité et aller encore plus loin en intégrant le Centre des études doctorales ou le Centre de recherches.