• 06 OCT 16

    nobel-medecine
    Le biologiste Japonais Yoshinori Ohsumi a reçu, ce lundi 3 octobre, le prix Nobel de médecine pour ses recherches sur l’autophagie, un concept découvert dans les années 1960 mais qui reste encore obscur pour les scientifiques.

    L’autophagie est le processus par lequel les cellules traitent et recyclent leurs propres déchets ; elle favorise la réparation des cellules et permet le maintien des principales fonctions cellulaires. C’est en fait un mécanisme de régulation et il est indispensable car il doit y avoir un équilibre entre la synthèse des protéines et leur dégradation.

    A 71 ans, le professeur de l’institut de technologie de Tokyo est aujourd’hui récompensé pour les travaux de toute une vie. Une belle succession pour le biochimiste belge Christian de Duve qui avait lui aussi reçu un prix Nobel en 1974 pour la découverte de ce mécanisme de régulation.