• 09 JUIN 16

    Une étude menée à l’Université de Harvard (Boston, Etats-Unis) sur une population de plus de 100 000 enfants, menée par une équipe de chercheurs internationaux, a démontré que un tiers des enfants des pays à faible et moyen revenu souffrent de retards conséquent dans leur développement cognitif et socio-émotionnel.

    Les auteurs de cette étude estimes que 80,8 des quelques 240 millions d’enfants de 4 à 5 ans des 132 pays de faible et moyen revenus, échouent à développer le socle de compétences basiques des enfants de leur âge, leur permettant de maintenir l’attention, de comprendre et exécuter des directives simples, de communiquer et nouer des liens avec les autres, contrôler l’agressivité et résoudre des problèmes de complexité progressive.

    Les zones particulièrement touchées sont l’Afrique Subsaharienne (44%), suivie de l’Asie du Sud (38%), de l’Afrique de l’Est et du Pacifique (28%), de l’Amérique Latine et Caraïbes (19%) et des pays de la région MENA.