• 29 AVR 16

    Par le biais d’un communiqué de presse, le ministère de la Santé a annoncé, jeudi 28 avril 2016, qu’il a « entamé depuis plusieurs mois des démarches en vue d’enregistrer un médicament à base d’un principe actif, le « Dolutégravir » », désormais dans la phase finale de contrôle.

    Recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé comme option thérapeutique de 1ère ligne dans le traitement de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le Dolutégravir est un nouveau médicament antirétroviral appartenant à la classe des inhibiteurs d’intégrase, auquel on attribue une efficacité supérieure, une meilleure tolérance rapport aux autres antirétroviraux disponibles sur le marché.

    Le Ministère de la Santé souligne a en outre que depuis le 25 avril 2016 le Maroc est officiellement inclus dans la liste des pays bénéficiant de l’accord de licence nationale concernant le Dolutégravir, ajoutant que cette licence permettra de rendre disponible ce médicament à un prix abordable.