• 30 DÉC 14

    Casablanca : Les étudiants d’une faculté de médecine casablancaise, ne feraient plus les travaux pratiques ‘TP’, de leurs cours d’anatomie, en disséquant des corps humains.

    la pratique de l’anthropotomie, consistant en la dissection de corps humains durant les cours d’anatomie, a été abandonnée par une faculté de médecine à Casablanca.

    Il s’agit de la faculté de médecine relevant de l’université Mohammed VI des Sciences de la Santé – UM6SS, laquelle a porté acquisition de deux tables d’anatomie 3D multitouches pour les cours d’anatomie, qui devront remplacer les cadavres humains que les étudiants devaient disséquer pour apprendre leurs cours d’anatomie.

    Il s’agit selon une annonce de l’université sur son compte Facebook, d’une technologie de pointe. Ses tables sont en fait, des écrans LCD tactiles géants qui permettent une visualisation réaliste de l’anatomie humaine grandeur nature, en 3D et 4D.

    A noter que les facultés de médecine de par le monde, avaient recours à l’anthropotomie en tant que technique pédagogique qui consiste à découper les cadavres de personnes qui font dons par engagement légal, de leurs corps à la science, en vue d’y pratiquer des examens scientifiques.


    7309819-11243601
    7309819-112436097309819-11243615

    Source : Lemag.ma